FINANCEMENT & ASSURANCE

Crédit professionnel : Opticien

 

 

 

 

Comment obtenir un prêt professionnel pour ouvrir un magasin d'optique ?

Vous êtes opticien et avez l’intention d’ouvrir une boutique d’optique mais vous manquez de fonds, quels solutions peuvent vous être proposées ? Cet article vous explique les différents moyens pour obtenir un financement pour lancer votre projet. Créer une entreprise demande beaucoup d’investissements : local, matériel, frais de création. Pour que votre projet de création d'entreprise devienne une réalité, vous devez trouver un moyen de la financer. Que vous soyez entrepreneur en phase de création ou dirigeant en quête de développement, une entreprise demande un réel investissement financier. Parfois, votre trésorerie ne suffit pas, le prêt professionnel peut alors être la solution pour subvenir à vos besoins. Le montant nécessaire au financement d'une entreprise dépend de nombreux critères : secteur d’activité, expérience, ambition.

Un opticien est un commerçant et son principal souci est de maintenir l'attractivité de sa vitrine et de sa boutique. Pour cela, il s'assure quotidiennement que les produits soient mis en valeur et que le point de vente soit accueillant et agréable pour son client. Telles sont les garanties d'un commerce qui fonctionne.

Connaître le financement nécessaire au démarrage d’une boutique d'optique.

Il est possible d'évaluer un fonds de commerce entre 60 et 140 % du chiffre d'affaires annuel. Cette valeur est à affiner en fonction de la qualité de l'emplacement et de la rentabilité attendue.

Comment procède un opticien pour obtenir un crédit professionnel ?

L’emplacement de la boutique est primordial d'autant plus que la plupart des achats d'optique se font dans les établissements de proximité. Les investissements de démarrage concernent entre autre, l'aménagement du local qui doit être rénové régulièrement. Le matériel est lui aussi très coûteux, son renouvellement est à prévoir tous les 10 ans environ. Les investissements coûteux justifient des fonds propres solides pour éviter un endettement trop important. Le professionnel indépendant peut s'adosser à un réseau capable de lui fournir de bonnes conditions d'achat et le support d'actions de communication et de publicité. L'obtention d'un prêt professionnel en sera facilitée.

Quels sont les types de financement les plus connus ?

Les modes de financement à votre disposition sont multiples et variés. On évalue que 42% des entrepreneurs ont recours à un prêt bancaire au titre de l’entreprise, 9% souscrivent à un prêt d’honneur et 8% à un prêt nacre. Ainsi, on considère que la moitié des entrepreneurs contractent un prêt pour créer leur entreprise. Pour financer votre entreprise, vous serez donc très probablement amené à démarcher les banques. La banque a pour principale activité le financement de l’économie par le biais de ses entreprises publiques et privées. C’est avant tout une entreprise, et comme toute entreprise, elle cherche d’abord à optimiser sa rentabilité et surtout à minimiser son risque. Pour consolider les structures en cas de crise financière, le respect d’un certain ratio de fonds propres est imposé par rapport aux crédits accordés.

Que faut-il savoir sur un crédit bancaire professionnel ?

Le terme crédit ou prêt professionnel englobe l’ensemble des concours octroyés par les établissements bancaires aux professionnels et aux entreprises selon divers horizons de temps. Sous sa forme la plus classique, le crédit bancaire consiste à mettre des fonds à la disposition des entreprises en contrepartie desquels, la banque perçoit une rémunération sous la forme d’intérêts. Les intérêts ainsi que les remboursements sont versés, selon des périodicités qui sont stipulés dans la convention de financement. Le crédit bancaire peut également consister sur le fait que la banque se porte caution ou aval d’une entreprise, alors on parle de crédit par signature. Vous allez demander à une banque de vous accorder une certaine somme d’argent afin de remplir vos objectifs. Cette somme, vous allez devoir la rembourser, à plus ou moins long terme. À savoir que les prêts avec les taux les plus avantageux sont le plus souvent accordés aux entreprises de confiance qui ont déjà fait leurs preuves. Ce type de financement peut être très utile si vous cherchez par exemple à investir dans de nouveaux matériels, financer certains projets ou embaucher du personnel.

Quelles sont les étapes à suivre pour obtenir un crédit bancaire ?

Pour obtenir un crédit bancaire, il faut constituer un dossier de prêt qui comporte un business plan avec les informations précises sur votre projet, l’objet de la demande prêt, les modalités de remboursement que vous proposez et les éventuelles garanties que vous souhaitez présenter. C’est après une étude de votre dossier de demande de prêt que l’institution financière à laquelle vous l’avez adressée vous notifiera sa décision de vous l'octroyer ou non. Si l’avis est favorable, il pourra y être adjoint les conditions de mises en place ainsi que les modalités de remboursement requises pour la banque.

Réunir le financement utile à l’ouverture d’une boutique d’optique.

Une fois votre business plan d’opticien rédigé, vous pourrez passer à la dernière étape de la création d’un magasin d’optique : la recherche de financement. Sachez tout d'abord qu'ouvrir un magasin d’optique sans apport n’est pas chose facile. En effet, si les banques peuvent vous octroyer un emprunt pour financer une partie des achats du matériel et du stock, celles-ci vous demanderont néanmoins de disposer d'un minimum d'apport personnel. Certains éléments déterminants dans l’accord ou non du prêt sont à prendre en considération pour le bon fonctionnement de votre entreprise. Vous avez besoin de ce prêt, c'est pourquoi vous allez persister dans le but de mettre toutes les chances de votre côté. La banque va juger votre demande selon ces divers facteurs.

 

Contactez-nous

Comment un opticien peut-il obtenir un crédit professionnel ?

L'industrie de l'optométrie est essentielle pour des millions de personnes dans le monde qui ont des problèmes avec leur vision naturelle, ce qui en fait un excellent marché pour gérer une entreprise. C'est certainement une industrie stable dans laquelle investir et parce qu'elle aura toujours un besoin de la part des consommateurs, l'ouverture d'un cabinet d'opticien comporte souvent peu ou pas de risque. Cela signifie que c'est maintenant le meilleur moment pour ouvrir une toute nouvelle pratique, ou pour faire décoller l'idée que vous en avez.

La gestion d'une entreprise d'opticien s'accompagne de ses propres coûts uniques. Ainsi, plus vous en savez sur ce dont vous aurez besoin pour utiliser vos fonds prêtés, plus ils seront à votre disposition.

Conseils avant de faire crédit à la banque

Connaître son public

Il est essentiel que vous sachiez exactement à qui vous faites du marketing lorsque vous créez un nouveau cabinet d’opticien ou que vous développez votre propre entreprise. Vous ne serez pas surpris de découvrir que la majorité des clients d’un cabinet d’opticien sont de 55 ans et plus. Cependant, vous serez peut-être surpris de savoir que les femmes représentent une plus grande proportion de la clientèle que les hommes.

Vos clients s'attendront à ce que leur voyage dans votre entreprise soit utile, contienne des connaissances d'experts, soit propre, ait une expérience positive et soit une tâche facile pour eux de participer. Alors, faites tout ce que vous pouvez pour faire du bâtiment réel votre entreprise localisée dans un endroit propre et bien rangé, et assurez-vous d'employer uniquement des membres du personnel qui possèdent des connaissances spécialisées.

La façon la plus simple de voir les choses est que si votre entreprise de vente au détail connaît une semaine de vente lente, vous rembourserez moins. Par conséquent, vous ne serez pas sous la pression constante d'essayer d'atteindre un certain montant de profit chaque semaine.

 

Contactez-nous